PS Sciences Po - Jean Zay

Une priorité jeunesse réaffirmée !

Le par

Militant.e.s socialistes de Sciences Po, nous nous réjouissons des mesures annoncées aujourd’hui par le gouvernement en faveur de la jeunesse. Au delà des avis divergents sur la loi devant réformer le code du travail, sur laquelle le dialogue devra se poursuivre avec les organisations syndicales et les parlementaires, nous ne pouvons que saluer l’action portée par les socialistes au pouvoir depuis 2012 pour la jeunesse.

Outre la revalorisation sans précédent de notre système de bourse (création de 2 échelons pour 450 millions), on saluera également la construction de 40 000 logements étudiants et la loi sur l’encadrement des loyers, l’ouverture de la prime d’activité aux jeunes actifs ou bien encore la revalorisation de l’apprentissage et la création de 250 000 emplois d’avenir. Cet investissement massif envers l’éducation et la jeunesse se voit renforcée par de nombreuses mesures que nous attendions depuis plusieurs mois :

– 25000 bourses de 1000€ annuels pour l’échelon 0 pour soutenir les étudiant.e.s des classes moyennes.

– La revalorisation des bourses des lycées pour 28 millions d’euros et de bourses spécifiques pour les décrocheurs et décrocheuses reprenant des études (12,5 millions d’euros)

– Le lancement pour 120 millions d’euros d’un plan de création de 2000 places de sections de technicien supérieur (STS) par an pendant 5 ans en faveur des bachelier.e.s professionnel.le.s et technologiques.

– Une augmentation des minimas sociaux des jeunes apprenti.e.s pour 80 millions d’euros.

– Et surtout une aide à la recherche du premier emploi (ARPE) pour 80 millions d’euros aux jeunes d’origine modeste, une très bonne mesure pour lutter contre la précarité à la sortie des études.

Dans la période actuelle, cet effort de 400 M€ pour la jeunesse est considérable. Aussi, nous sommes convaincu.e.s que la priorité aux générations futures doit aussi se traduire à l’entrée sur le marché du travail. C’est pourquoi nous sommes favorables à un renforcement du volet « sécurité sociale professionnelle » de la loi travail.

Nous souhaitons un Compte personnel d’activité (CPA) plus ambitieux comportant un compte épargne-temps et une dotation initiale pour les salariés les moins qualifiés, et un renforcement des moyens du Service public de l’emploi pour que Pôle Emploi soit utile aux demandeurs et demandeuses d’emploi.

Nous nous réjouissons pleinement de la modulation des cotisations patronales à l’assurance chômage qui seront accrues pour les CDD, pour décourager l’embauche en contrat précaire.

Face à un marché du travail de plus en plus dur pour une jeunesse précarisée par le climat économique, nous nous réjouissons donc de la réaction du gouvernement en faveur de la réussite des jeunes ! Nous resterons vigilants et exigeants quant à l’application de ces mesures durant les prochains mois, pour que la priorité jeunesse du gouvernement ne soit pas déconnectée de nos préoccupations concrètes.

Sur le même thème, lire aussi :

Avec une entrée en vigueur le 1er janvier dernier, le compte personnel d’activité (CPA) figure parmi les principales mesures du quinquennat qui s'achève. Le CPA est un compte personnel qui
Le par
Ce mardi matin, à Saint-Etienne du Rouvray, l’horreur terroriste a de nouveau frappé. Après nos journaux, après nos stades, nos terrasses et nos salles de concert, après nos forces
Le par

Les derniers contenus multimédias